Le Médium Saignant

mars 20, 2010

Les chroniques d’une fashionista névrosée

Filed under: Mode — lemediumsaignant @ 2:19

 Le printemps se réveille tranquillement, les oiseaux reviennent de leur voyage migratoire et les boutiques introduisent la collection printemps-été sur les racks à vêtements. C’est une période de l’année qu’il ne faudrait en aucun cas oublier, ma résolution étant de ne plus dépenser autant d’argent et de liquider ma paye pour un article de vêtement que j’ai sûrement déjà en plusieurs exemplaires dans ma garde-robe. Résolution que j’ai enfreint une…deux…trois….( j’ai arrêter de faire le décompte après avoir acheté au moins dix morceaux de la collection Garden de H&M) fois. Mais cette fois je m’y tiens. Fini le temps où j’attends des heures simplement pour essayer une robe qui finalement m’allait comme un micro short sur une Américaine qui aurait suivi pendant 20 ans une diète de Mcdo et du petit mardi au PFK. Fini l’époque où j’avais a endurer les vendeuses condescendantes qui essayaient de me faire croire que ladite robe m’allait comme un gant. C’est terminé les vestes classiques à épaulettes que j’affectionne tant, les chaussures en cuir fluo que je ne porterai sûrement jamais, les mignonnes petites vestes en jeans qui coûtent la peau des fesses (mais qui vous donne l’allure de ces maigrichonnes mannequins des publicités de Guess) et plus…plus…. de SHOPPING. AHRGGGGGGGGGGGGGGGGG. Juste à y penser, j’ai une crise d’hyperventilation qui m’étouffe et un début d’urticaire. Je vois des points rouges et noirs clignoter devant mes yeux en signe de manque évident du doux son d’une carte de crédit passant dans la machine à sous et de la fabuleuse sensation du touché d’une nouvelle robe en soie sous mes doigts. Sentant peu à peu la panique m’envahir, je ferme les yeux et respire un bon coup en essayant de me souvenir de mes cours de relaxation ( cours avorté à cause de la harpie de prof qui prenait un malin plaisir à me pincer chaque fois que je me trompais dans un mouvement). Je réussis enfin à me détendre, quand soudainement la sonnerie de mon téléphone pousse un son strident et me fais sursauter. Prenant mon téléphone posé sur la table basse, je bégaie un salut mal-assuré: Ceci est un message enregistré…… Les nerfs à fleurs de peau, j’envoie valser le téléphone à l’autre bout de la pièce, attrape mes clés et ma carte de crédit. Tant pis pour ma résolution, je ne suis définitivement pas faite pour une vie sans shopping. Issa, fashionista névrosée qui sera à jamais endettée. Laury

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :