Le Médium Saignant

mars 20, 2010

Pas capable d’arrêter d’écouter LES TROIS ACCORDS

Filed under: Musique — lemediumsaignant @ 2:02

 

Les Trois Accords se sont déchaînés jeudi le 25 février dernier sur la scène du Métropolis à l’occasion du Festival Montréal en lumières.  C’est devant une foule en délire que ce groupe formé en 2004 nous a livré un savoureux mélange de leurs trois albums, pour plaire à leurs anciens et nouveaux fans.  Les classiques tels : Gros Mammouth Chanson, Caméra Vidéo, Vraiment Beau, Dans mon Corps et Grand Champion étaient présentés par des anecdotes farfelues de Simon.  Le guitariste-chanteur a encore tenté de nous impressionner avec ses tentatives de solos ratés. Le groupe de Drummondville n’a rien perdu de sa bonne musique festive et de son humour absurde.

La première partie du spectacle était assurée par Pépé goes français, le plus récent projet de Pépé et sa guitare.  L’artiste a repris des succès français en les interprétant de façon plus rock, frôlant le punk-ska. Jeunes et moins jeunes dansaient et chantaient sur les airs de Femme Libérée, Les Champs Élysées, Salut les Amoureux, etc.  Des cheveux rouges, bleus et même grisonnants chantaient en cœur ces classiques indémodables : ils étaient vraiment beaux!

Sur leur troisième album, Les Trois Accords ont voulu ajouter une richesse sonore par l’ajout d’instruments.  Lors de ce spectacle, ils étaient accompagnés des musiciens de l’école André-Laurendeau, ces mêmes jeunes qu’on peut entendre sur l’album du groupe.  Trois musiciens qu’on peut voir entre autres à l’émission Belle et Bum sur Télé-Québec les ont aussi accompagnés sur quelques chansons. L’homme qui apparaît sur la pochette du disque et dans le vidéoclip Dans mon corps est monté sur scène et a dansé le temps d’une chanson.  Pépé est aussi revenu sur scène pour chanter Croquer des Cous avec le groupe.  La foule a presqu’enterré la musique en chantant très fort l’excellente pièce Saskatchewan.  La bière coulait à flot et une odeur de cannabis flottait dans les toilettes.  La joyeuse bande trippait fort sur scène et elle a réussi à faire tripper tout le monde.  Pour terminer, une pluie de confettis dorés a arrosé les fans.  Le Métropolis s’est transformé en un chaleureux party, les gens y sont allés pour avoir du plaisir, car c’est ça, Les Trois Accords : du plaisir brut !

Si on remonte à la sortie de leur 2e album en 2006, Grand Champion International de Course, je trouvais que le groupe avait perdu du goût, de la couleur.  Je les ai même vus en spectacle dans des salles à moitié vides.  J’ai écouté l’album 3 fois et je l’ai rangé.  Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre du dernier album, et voilà qu’il joue en boucle dans mon auto depuis son achat et je ne me tanne pas.  Les sujets abordés sont peut-être un peu plus profond ou sérieux (la mort dans Bureau du médecin, par exemple) et même parfois plus osé ou tabou (une jeune fille dans la pièce Dans mon Corps).  La mélodie est toujours aussi joyeuse et fort entraînante.  Les Trois Accords sont là pour durer. 

Stéphanie Lafleur

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :