Le Médium Saignant

avril 21, 2010

La morte

Filed under: Littérature — lemediumsaignant @ 2:29

 

Assise confortablement
Sur du cuir d’un blanc nuage
Elle regardait, paisiblement
L’odeur douceâtre du paysage

L’envol d’oiseaux
Le vent poussant le ciel bleu
Le soleil se levant si tôt
Souhaitant échapper aux cieux

Depuis longtemps
Installée derrière cette fenêtre
Silencieusement
Plus rien n’ébranlerait son être

Personne n’oserait
La sortir de sa contemplation
Si seulement ils savaient
Il aurait passé outre cette restriction

C’est donc ainsi
La tête gauchement inclinée
La vie lui avait repris
Ce qu’elle lui avait donné

Stéphanie Benoit

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :