Le Médium Saignant

septembre 17, 2010

Jeton-Anal & la STM

Filed under: Humour — lemediumsaignant @ 12:57

Prenez-vous le métro de Montréal? Il est vrai que l’odeur d’aisselle y est présente en quantité quasi-industrielle, mais tout de même, on doit bien admettre que ce moyen de locomotion peut s’avérer pratique par moments. Je dois vous avouer quelque chose: je ne sais aucunement m’orienter dans cet immense corridor souterrain. La carte que j’ai imprimée d’Internet semble me mélanger plus qu’autre chose… je n’y comprends rien!

Toutefois, je réussis, une fois par semaine à me rendre à mon marché préféré : le marché Jeton-Anal. J’y vais souvent pour m’acheter des concombres. Sucer des concombres me plonge dans une sorte d’état extatique…

Faits très importants à savoir sur la STM :

Les wagons de métro sont bleus. Le ciel est bleu. J’ai l’impression qu’on nous cache quelque chose.

Saviez-vous que le nom de la carte ‘’Opus’’ vient de l’expression latine o puce, qui veut dire ‘’ne marche jamais’’? Eh bien, je ne savais pas que la STM parlait si bien latin. Cela me donne envie de lui faire l’amour et d’avoir un enfant qui se nommerait César. Hélas! Encore un rêve de jeunesse qui ne se réalisera jamais.

« William Dubé, trente-sept ans, beau, grand et blond, conducteur de métro, recherche femme fatale pour combler le vide dans sa vie. Aime converser de métaphysique. » Comme c’est singulier!

Non, pas tant que ça.

Le carré Berri-UQAM : lieu de rencontres tumultueuses et exaltées

Je trouve ce lieu indigne et déplaisant. Seulement à y penser, j’en ai presque vomi l’autre soir.

Premièrement, rencontrer des humains n’est pas une activité si divertissante que ça. D’ailleurs, ce lieu devrait leur être interdit.

Deuxièmement, ce n’est pas un carré. À ma connaissance, c’est une sorte de forme géométrique extrêmement complexe ayant plusieurs ouvertures. Nous devrions tous dire : « Rencontrons-nous ce soir pour contester le roi, à sept heures tapantes, à la forme géométrique extrêmement complexe ayant plusieurs ouvertures de la station Berri-UQAM. »

Ah oui, et il n’y a pas de vent dans le métro. Il n’y a même pas d’air. C’est pareil comme dans l’espace.

Se peut-il que ce soit pour cette raison que les stations regorgent d’une végétation extrêmement luxuriante? Pourtant, chaque fois que je visite une station de métro, ces plantes se rendent invisible. À chaque fois! Je ne trouve pas cela très gentil.

Oui. Il m’arrive, une ou deux fois par semaine, d’entrer dans une station qui m’est inconnue pour la découvrir de fond en comble. J’aime vraiment sentir les stations. Sentir, goûter, licher, me frotter sur…

POURLÉCHER!

Peut-on faire une phrase avec pareil comme dans comme sujet, et pareil comme dans comme verbe?

Non. Je viens d’essayer. C’est impossible.

LVL

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :