Le Médium Saignant

septembre 17, 2010

Pakistan en eau trouble !

Filed under: Actualité et politique — lemediumsaignant @ 12:58

Le 9 août dernier, l’état d’urgence était décrété au Pakistan, plus précisément dans la vallée de Swat et les provinces du Pendjab et du Sind. Les régions touchées étaient surtout destinées à l’agriculture et l’élevage de bétail. Parmi les ravages de ces inondations monstres considérées pires que le tsunami de 2005, environ 1760 personnes y ont trouvé la mort et près de 19 millions d’autres ont dû être évacués de leurs terres. Parmi ces réfugiés, 10 millions sont maintenant sans-abris et n’ont nulle part où aller.

La situation est considérée comme catastrophique pour une raison : le manque de dons de la communauté internationale (qui ont été fortement interpellés à verser ensemble 460 M$ pour les besoins de secours). Sans ces subventions, les Pakistanais font face à plusieurs problèmes tels les épidémies, les maladies et la famine. «Fournir de l’eau potable et une aide sanitaire est une priorité absolue si nous voulons éviter une catastrophe sanitaire», affirme Ateeb Siddiqui, directeur des opérations de la Société du Croissant-Rouge pakistanais. «Nous estimons qu’environ 100 000 personnes, des enfants pour la plupart, ont été touchées par le choléra et des maladies gastriques», ajoute Syed Zahir Ali Shah, ministre de la Santé de la province de Khyber Pakhtunkhwa. La nourriture et l’eau potable sont fortement en demande puisqu’il y en a peu.

Le Pakistan qui était un pays plus ou moins vivable dû aux attaques talibanes doit maintenant gérer une population en colère qui juge que leur gouvernement, dirigé par Youssouf Raza Gilani, est inefficace dans la situation présente. Ce gouvernement était déjà jugé inefficace et corrompu avant la catastrophe. La population réfugiée vit également avec l’inflation des produits que les marchands profiteurs et malsains installent, mais un mouvement anarchique commence à voir le jour dans quelques endroits dans le pays.

L’ONU est sur le terrain et essaie du mieux qu’il peut de recueillir les fonds nécessaires pour combler les besoins de base de la population, mais la logistique est jugée difficile à appliquer dû à la grande instabilité météorologique et la population déstabilisée.

Malheureusement, la situation n’ira pas mieux. Beaucoup de gens sont sceptiques à l’idée de donner de l’argent à un état corrompu et où sont logés des groupes terroristes tel Al-Qaïda. Si la situation ne s’améliore pas dans les prochains mois, le pays pourrait avoir une crise de famine importante qui toucherait surtout les nouveaux sans-abris.

Le Canada, qui a tardé à donner des fonds pour l’aide humanitaire urgente, se dresse maintenant au quatrième rang des pays donateurs avec 40 M$.

Maintenant, le sort des pakistanais réside dans les dons que la communauté tarde à donner. La catastrophe pourrait être évitée, ou ce sera le pire qui arrivera.

Source: Cyberpresse.ca

Michael Lauzon

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :