Le Médium Saignant

septembre 18, 2010

THE DRUMS

Filed under: Musique — lemediumsaignant @ 1:55

S’inspirant fortement de groupes tels Joy Divison et The Smiths, la formation new-yorkaise The Drums a sorti son tout premier album, The Drums, en septembre 2010. En mariant allègrement le son pop des Boo Radleys avec l’indie-punk des Field Mice, The Drums crée une musique à son image de manière très rythmée, gaie et enjouée. C’est par la voix style années 80 de Jonathan Pierce, par les accords de guitare de Jacob Graham et Adam Kessler, ainsi que par le rythme du batteur Connor Hanwick que le groupe réussit haut la main à faire danser tous les individus dans la salle.

Jonathan et Jacob, s’étant rencontrés lors d’un camp de vacances dans leur jeunesse, deviennent des très bons amis et décident de créer un groupe d’électro-pop intitulé Goat Explosion. Il réalisent quelques tournées en Amérique du Nord pendant leur adolescence.

Mettant ce projet de côté, Pierce et Kessler, son ami de quartier, décident de former un nouveau groupe d’indie-rock, Elkland, en 2003 et signent rapidement avec Columbia Records. Peu de temps après, Graham joint Elkland et apporte romance et émotions profondes à l’écriture de chansons. Ils abandonnent donc la musique électro et se mettent à pianoter quelques notes sur des synthétiseurs et des guitares, sans réellement savoir comment en jouer. Après s’être amassé une bonne somme d’argent, les trois jeunes hommes déménagent en plein Manhattan et se dénichent un tout nouveau batteur, Connor Hanwick.

Leur musique se fait connaître de bouche à oreille à travers la ville, rassemblant religieusement à chaque semaine tous les souliers de danse des New-Yorkais à leurs partys.

Le nouveau groupe, maintenant intitulé The Drums, prend beaucoup d’ampleur et se fait surnommer « Le nouveau groupe le plus cool de New York », par le NME. Il se fait aussi reconnaître pour ses prestations explosives et extrêmement énergiques lors de leurs spectacles. The Drums sort quatre simples et un album éponyme,  puis commence à se faire entendre à travers les radios universitaires américaines ainsi que dans quelques villes au UK.

Ils signent finalement, en 2010, avec Sun Records, Factory Records et Moshi-Moshi, qui fait d’ailleurs affaire avec des artistes tels que Florence and The Machine ainsi que Kate Nash. Ils seront en à Montréal spectacle au Cabaret Juste pour Rire le 17 octobre.

Pour des fans de The Wake, The Smiths et Surfer Blood.

Giulia D’errico-Denault

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :