Le Médium Saignant

septembre 18, 2010

Un retour au son indie-rock de Sonic Youth et Dinosaur Jr.?

Filed under: Musique — lemediumsaignant @ 1:56

Un style garage post-punk, un rythme inconstant voire brutal, une voix accrocheuse et une guitare très électrique, voici la description du groupe Japandroids.

À l’aide d’une batterie et d’une guitare, Brian King et Dave Prowse créent un duo sans limites et au son unique. Le groupe originaire de Vancouver détruit les lois de la scène musicale en laissant tomber un des éléments les plus importants dans un groupe: le chanteur. En effet, ne réussissant pas à former un trio comme ils l’avaient prévu à la base, le batteur Dave ainsi que le guitariste Brian décident d’utiliser leur propre voix en tant que vocalistes du groupe. C’est donc avec grande ambition que le groupe à deux instruments veut sonner comme un quintet.

En 2009, le groupe se fait reconnaître et signe avec le label indépendant canadien Unfamiliar Records. Il sort, en avril de la même année, leur tout premier album complet, Post-Nothing, après avoir sorti deux albums éponymes en 2007 et 2008: All Lies et Lullaby Death Jams.

Subséquemment, Japandroids change de compagnie de disques pour signer avec Polyvinyl Record Co et est nommé aux Juno Awards 2010 dans la catégorie du meilleur album alternatif de l’année. Ce n’est que le début de la montée du groupe puisque King et Prowse font leur première apparition télévisuelle en janvier 2010 au Late Night with Jimmy Fallon. C’est après cette hausse de popularité que, à l’intérieur de quelques mois, le duo sort trois autres EP et simples: No Titles, Art Czars ainsi que Younger Us.

À Montréal, il se fait connaître sur la scène populaire lors du grand festival musical Osheaga, en août dernier. Par contre, les vrais fans de Japandroids, qui, pour la plupart, ont connus ce groupe grâce à des groupes tels que Surfer Blood et Ladyhawk. étaient probablement au bar Il Motore le 2 avril dernier, alors qu’il étaient de passage à Montréal avec le groupe suédois Love Is All.

Faits intéressants:

-Brian King et David Prowse se sont rencontrés à l’Université de Victoria alors que King étudiait en sciences et Prowse, en anthropologie.

-Le nom du groupe, Japandroids, vient d’un mélange de deux autres idées de nom de groupe: Japanese Scream (idée de Prowse) et Pleasure Droids (idée de King). D’ailleurs, ils utilisent quelques fois le nom Japandroids sans voyelles, ce qui donne JPNDRDS.

Liens:

www.myspace.com/japandroids

http://www.myspace.com/loveisall8

Giulia D’errico-Denault

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :