Le Médium Saignant

octobre 24, 2010

Infirmière inexistante et bouche trouée

Filed under: Actualité Marie-Vic,Humour — lemediumsaignant @ 1:13

Saviez-vous que l’infirmière du cégep ne travaille pas le vendredi? Un étudiant malade ou blessé un vendredi…c’est un mythe! Et si vous nécessitez de ses soins ce jour-là, on vous offre le numéro d’info santé. Rien de trop beau! Info santé : on s’entend pour dire qu’ils sont aussi compétents qu’une Huguette avec une télécommande! La seule chose que la madame qui te répond arrive à faire, c’est de te distraire avec le bruit de son clavier. T’en qu’à distraire le monde avec ça, elle pourrait au moins se forcer et mettre de la musique d’attente qui nous fait péter les plombs! Croyez-moi, c’est toujours mieux. Surtout après s’avoir planté un crayon de plomb dans la gueule!

«Pendant un instant, je me suis senti comme un de ces vampires dans Twilight ou True blood.»

Je vous explique. Le théâtre, c’est dangereux. En tout cas, pour moi, ça l’est! Voilà ce qui s’est passé: j’étais en pleine répétition pour une de mes scènes qui sera présentée au marathon de théâtre durant la semaine du 13 décembre à la salle Désilet et la mise en scène veut que je sois couché sur un futon avec un crayon à la mine dans la bouche en disant une virelangue* et en faisant le pédalo avec mes jambes. Je pratique cette partition avec peu de gracieuseté, mais tout se passe bien. Ah oui! Il est important…je dirais TRÈS important de mentionner que j’ai pris des chaises de classes en guise de futon. Ces chaises ont d’ailleurs la particularité d’être très instables (je vous invite à faire le test), ce qui m’amène à m’accrocher le crayon avec le genou suite à la chorégraphie que je dois effectuer avec mon corps. Vous avez alors deviné que le fameux crayon s’est planté dans mon palais. Ai-je besoin de préciser que j’étais ensanglanté dans les corridors du cégep? Pendant un instant, je me suis senti comme un de ses vampires dans Twilight ou True blood.

«Il est grand temps de réviser l’horaire de l’infirmière»

C’est à vous de figurer la scène parce que je ne mettrai certainement pas des images en appui à cette anecdote. Bref, tout ça pour dire que je ne pouvais déterminer les dommages dans ma bouche. Alors, je me suis empressé vers l’infirmière du cégep. Quelle idée! Elle n’est pas là le vendredi. Comment ça se passe? Tu te retrouves avec un numéro et tu déparles : «Bonjour…je me suis troué la bouche…je veux dire le palais…que dois-je faire?!». Il est grand temps de réviser l’horaire de l’infirmière. Sinon, engagez-en une de plus qu’on pourrait baptiser l’infirmière du vendredi! Et si rien ne se fait…évitez tout simplement d’être malades ou blessés le vendredi! Il est évident qu’on a le contrôle là-dessus, tout comme l’augmentation des tarifs de la passe de stationnement. Après tout, on est libre de se ruiner et de se blesser, on est au cégep!

*Virelangue : Phrase ou expression difficile à articuler.

 

Corn.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :