Le Médium Saignant

novembre 21, 2010

Le profit à tout prix, où cela nous mènera-t il?

Filed under: Actualité et politique,Dossier Surconsommation/Anti-Noël — lemediumsaignant @ 2:52

Le monde qui nous entoure a subi énormément de transformations depuis la Révolution industrielle qui nous a propulsés dans la Modernité. Désormais nous vivons dans une société postmoderne dans laquelle même les sociétés sont considérées comme des personnes aux yeux de la loi.

Ces sociétés font les pires dommages à notre environnement. Ils exploitent des gens à travers le monde et les mettent à la porte sans aucun scrupule lorsqu’ils jugent qu’ils ne sont plus assez biens. Ils veulent que les gens soient performants et efficaces, car il n’y a pas de temps à perdre. Le capital est la priorité, donc en vertu de cela, ils écrasent tout devant leur passage.

Le meilleur exemple: Coca-Cola

À titre d’exemple, Coca-Cola est un criminel. Dans plusieurs pays en voie de développement, ils exploitent les individus et leur donnent un salaire ridicule. Les employés doivent payer eux-mêmes leur uniforme. Ils louent des camions de leur poche et ils sont responsables des dommages faits au camion. S’il y a des bouteilles cassées, ils doivent les payer et même chose s’ils se font voler de la marchandise. Bref, ils exploitent les individus pour faire plus d’argent, mais ce n’est rien en face de ce qu’ils leur font lorsqu’ils deviennent syndiqués. Ils les tuent pour ne pas avoir à leur donner des congés ou à les payer plus cher.

Conséquemment en vertu du capital, ils violent les droits humains. Ils payent les employés 15 dollars par jour et ce, sans compter les déductions faites à leur salaire lorsqu’il arrive quelque chose au camion ou à la marchandise, pendant que le président de la multinationale se fait 6250 dollars la journée, c’est-à-dire le salaire d’un employé au bout d’une année. Autrement dit, Coca-Cola n’est responsable de rien et en plus, sous-paye ses employés pour que les gérants profitent de cet argent.

«Coca-Cola est un criminel. Dans plusieurs pays en voie de développement, ils exploitent les individus et leur donnent un salaire ridicule.[…] Ils louent des camions de leur poche et ils sont responsables des dommages[…]»

Pour faire peur aux syndicats, cette multinationale a tué les 15 derniers chefs syndicaux. Malgré cela, ils continuent de se battre et ont donc entrepris d’attaquer la compagnie en justice aux États-Unis pour que ces meurtres cessent. Lorsque les journalistes posent des questions au président de Coca-Cola au sujet de ces meurtres, il prétend ne pas être au courant et dit qu’il avait demandé l’exécution d’une enquête et que cette dernière avait démontré que les employés ne sont pas tués. Par contre, lorsque les journalistes ont posé la question au groupe installé là-bas qui s’occupe de ces demandes, ils ont dit ne jamais avoir eu cet ordre.

C’est aberrant. Cette compagnie fait plusieurs victimes en Colombie, en Inde, au Mexique et au Guatemala et malgré toutes les preuves que la parti de l’opposition avait contre Coca-Cola, la multinationale a réussi à s’en sortir puisqu’ils sont fortunés, qu’ils payent les juges et qu’ils vont dans les universités faire de la publicité et offrir des bourses pour que les gens blanchir leur image. Ces compagnies sont considérés telles que des personnes normales aux yeux de la loi.

«Pour faire peur aux syndicats, cette multinationale a tué les 15 derniers chefs syndicaux.»

Des psychologues ont fait le profil d’une société. Il se trouve qu’elle est incapable de maintenir une relation durable, qu’elle ne s’intéresse pas à la défense de la santé, que c’est une criminelle, qu’elle fait des choses injustes au nom du profil, qu’elle est incapable de se sentir coupable et qu’elle a un comportement juridique déplorable. Ce genre de personne se trouve à être un psychopathe, bon à enfermer.

Une question d’intérêts

Malgré tout, ces société ont des droits humains et font ce que bon leur semble, si bien que lorsque le gouvernement a fait une enquête pour voir qui polluait, toutes les entreprises ont eu des amendes de plusieurs millions de dollars. On se demande pourquoi le gouvernement ne les stoppe pas. Le gouvernement Harper se place contre la science. Il prétend que ce n’est pas vrai et qu’il faut y aller selon son bon sens. De cette manière, il peut nier le fait qu’il y a des changements climatiques à cause de la pollution que causent les entreprises. C’est dans son intérêt d’être contre la science parce qu’elle ne lui permet pas de prendre les décisions qu’il veut, puisque ces entreprises apportent beaucoup d’argent en impôts. Le gouvernement Harper ne veut donc pas qu’elles partent s’installer ailleurs, étant à la base de notre économie.

Tout est une question d’intérêts dans ce monde. Cela fait partie de la Modernité et de la pensée rationnelle qui est apparue pour libérer les hommes de l’emprise de la bourgeoisie et du fait que leur destin est déterminé. En contre partie, cela a engendré les problèmes que nous connaissons aujourd’hui.

 

par Lynda Khemsi

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :