Le Médium Saignant

novembre 30, 2010

Note à mes confrères procrastinateurs

Filed under: Littérature — lemediumsaignant @ 2:50

Procrastiner : Remettre à plus tard  ou retarder quelque chose qu’on pourrait faire dans l’instant présent.

Étant étudiants, on a tout ou pour la plupart d’entre nous une maîtrise dans ce domaine. N’essayez pas de le nier, surtout si votre livre de français prend poussière au fond de votre sac que vous évitez étrangement de regarder.

Le procrastineur, en se levant le matin, avait toutes les intentions et je dirais même la volonté de faire le devoir de français totalement rasoir valant 10% de sa note finale. Mais il s’avère qu’à force de repousser l’heure fatidique où il va devoir s’attabler pour suer sang et eau à pondre un excellent devoir, le procrastineur optimiste du matin se transforme rapidement en procrastineur condamné à la fin de la soirée. Condamné par sa paresse à voir le temps filé entre ses doigts, le procrastineur, éternel optimiste (son deuxième plus gros défaut après la paresse), pense toujours avoir l’opportunité de finaliser son projet. Jusqu’à temps qu’une vague de fatalisme s’abatte sur lui et l’oblige à faire face à la triste réalité : le devoir en question ne se fera point…en tout cas pas dans cette faille spatio-temporelle.

«Le manque de motivation du procrastinateur est essentiellement alimenté par une TRÈS grande paresse.»

Alors le procrastinateur ayant tout d’un coup pleinement conscience du tragique de la situation essaie de rattraper son erreur digne d’un scénario de Mission Impossible (la version où l’acteur, au lieu d’avoir une corde cassée qui l’empêche de faire un vol d’état, a un crayon effaçable à sec et un liquide correcteur refusant de faire ce pour quoi il a été conçu). Le crayon entre les doigts et une goutte de sueur froide glissant le long de son cou, le procrastinateur, soudainement nerveux, s’avoue vaincu et s’éloigne de cette source de stress à laquelle il a été exposé pendant un bref instant. Le manque de motivation du procrastinateur est essentiellement alimenté par une TRÈS grande paresse. Le procrastinateur est la quintessence de la paresse; il pousse même ce défaut à son paroxysme … en refusant d’utiliser le terme procrastination, de peur d’épuiser le peu de volonté qu’il lui reste à glander.

«Étant étudiant, on a tout ou pour la plupart d’entre nous une Maîtrise dans ce domaine.»

Tout comme l’insomnie, la procrastination à long terme aurait des effets négatifs sur le sujet (le terme victime dans cette circonstance ne peut être employé, car le sujet est l’unique responsable de sa paresse), telles que la fuite constante de ses responsabilités, l’accumulation d’échecs répétés et la surconsommation d’excuses utilisées pour berner son entourage sur la gravité de son problème.

Le procrastinateur aimant trop son confort prendra du temps avant d’entreprendre des démarches pour sortir de son cycle de paresse absolu. Alors, le seul remède dont l’efficacité a été prouver (par moi) est un énorme coup de pied dans le derrière du procrastinateur qui vous remerciera par la suite, sauf si vous l’avez réellement frappé (dans ce cas là, je me retire toute responsabilité de blessures ou de plaintes).

Comment reconnaître un procrastinateur? Les phrases pour le repérer :

  • J’ai tout mon temps…
  • Je le ferai plus tard…
  • J’aime mieux le faire à mon rythme

…et toutes variations de ces phrases pourraient traduire de fortes tendances procrastinatoires chez certains de vos amis ou vous-même. Si tel est le cas, activez l’alarme pour contrer ce virus mental et enfermez-vous à l’intérieur d’un bunker. Là, vous serez forcés à faire votre devoir totalement rasoir de français!

Laurry Petit-Fable

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :