Le Médium Saignant

mars 3, 2011

Brun et fucking mou

Filed under: Humour — lemediumsaignant @ 7:05

Dans cet article, je vais vous apprendre quelque chose de très utile dans votre vie : l’historique de l’organisation hiérarchique des serviteurs de Louis XIV, mais d’une manière pédagogique, c’est-à-dire en rajoutant de nombreux détails croustillants (parce qu’il est vrai que je ne verrais jamais un détail être autre chose que croustillant sous les papilles, surtout pas un détail brun et fucking mou, comme le titre de cet article, qui n’a au bout du compte pas vraiment de lien avec ce petit paragraphe d’introduction, qui est habituellement livré en quelques lignes et sensé vous donner un aperçu de ce que vous allez lire… bien que vous ne soyez pas obligés de le lire non plus, mais tant qu’à être rendu aussi loin dans l’introduction… Oui, le titre peut vous sembler un peu curieux, d’ailleurs, il constitue la meilleure partie de cet article, et de loin, parce que le reste et franchement insignifiant et vous rappellera surement des souvenirs extrêmement douloureux de votre futur (ou des souvenirs futurs de votre passé, c’est comme vous voulez, de toute manière, les deux options ne méritent pas vraiment une pensée approfondie). Enfin, c’était une assez longue parenthèse…


Chers lecteurs,

J’avais envie de commencer cet article avec une expression un peu officielle, comme ça, s’il n’y a aucun contenu dans l’article que vous allez lire et qu’il s’avère hautement déplaisant, bien au moins vous aurez été traités poliment. C’est comme si je faisais mon agace avec vous pendant trente ans et… vous voyez le genre? Somme toute, je suis assez fier que vous ayez lu jusqu’ici, si j’étais dans votre cerveau j’aurais un peu l’impression d’affronter quelque chose de terrible, genre, une guerre civile dans un pays quelconque, mais de toute manière, à force d’être bombardés de trucs similaires par les grands médias, on devient des bons citoyens mondialisés insensibles de toute cette horreur, si satisfaits de leur confort et leur exploitation des autres peuples… oui, je parle de nous là, ceux qui gaspillent, qui tuent et détruisent la planète avec un gros sourire dans yeule.


Ah oui, si vous ne connaissez pas le mot, ou le sens du mot « sarcasme », allez le découvrir à l’instant dans le dictionnaire… Évidemment, je dis ça pour le plaisir, ça n’a aucun rapport avec mes propos.


En tout cas, je demeure tout de même assez enthousiaste pour l’avenir de notre humanité, avec l’ère des communications et toutes ces cochonneries-là, ces petits objets nains qu’on appelle cellulaires, boutonneux et si fragiles. « Ah, dans mon temps, quand j’étais jeune, on sortait de’wor, on n’avait pas de TV, fak on était bin plus actifs qu’astheure… » Bin bravo le vieux sénile! Bravo, bravo, bravo, bravo. J’ai la subtile impression que dans un avenir assez proche, on va avoir tellement cochonné la nature qu’on pourra même plus sortir dehors, tout va être en béton et ça va puer le pétrole partout.

Maintenant, on retrouve des écrans partout. Yark, des écrans, c’est ennuyant. Un grain de riz c’est vraiment plus cute. Tu te mets ça devant la face pis tu trippes à l’os. J’ai rarement vu quelque chose de plus complexe et surprenant qu’un grain de riz… vraiment.

Mais savez-vous la chose la plus laide que j’ai vu dans ma vie entière : du bois! C’est dégeulasse du bois! Quelqu’un semble nous avoir forcés à trouver ça charmant, les arbres.


Les arbres? Tous des maudits hypocrites!

Ils restent immobiles tout au long de leur vie, à part grandir un petit peu… J’ai rarement vu autant de paresse. Il y a pire : ils nettoient notre air. On leur a tu demandé de faire ça, mettre NOTRE air dans leur bouche, et ensuite la recracher comme si de rien était? Qu’ils se mêlent de leurs affaires! Et enfin, pensez-y bien : DU BOIS C’EST BRUN, BRUN ET FUCKING MOU!!!!!! Bon, pas toujours si mou… mais c’est l’intention qui compte…


Message à Nicolas Moisine : Les 10 commandements du Pénis Saignant n’ont jamais été enfreints lors de l’écriture de ce texte.

Cher M. Moisine, j’espère que vous lirez mon article, et me direz que c’est de très « mauvais goût » et détruirez toute la prose que je m’efforce de pondre. Sans rancune, je vous trouve honnêtement très attachant et coquin. Petite histoire pour vous : j’ai déjà liché plusieurs éditions du Pénis Saignant, ce journal libéral bruxellois ouvert en 1802 dont je suis fanatique, et j’ai été atrocement déçu. Ça goûtait la charogne! Mais vous semblez connaître ce qu’est le « bon goût » donc j’aimerais si possible, que vous répondiez à mon article un de ces jours, puisque je trouve intéressante la discussion que nous avons entamée doucement. D’ailleurs, si vous ne connaissez pas le Pénis Saignant, je vous ordonne de vous cultiver, voyons, vous qui semblez si sûrs de vous, vous ne pouvez que grandir avec cette épreuve! Voyez comme je suis de bonne guerre : je signerai de mon vrai nom.


À bientôt, dans un échange épistolaire enflammé et sensuel,

Votre dévoué,

Laurenzo-Denzo Chichi, dit LVL.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :