Le Médium Saignant

avril 23, 2011

Chronique d’un militant

Filed under: Actualité et politique,Édition de mai — lemediumsaignant @ 10:31

Le carré rouge est un symbole qui a connu son apogée lors de la grève générale illimitée étudiante de 2005, grève qui s’opposait aux changements apportés au régime d’aide financière aux études tels que la conversion de 100 millions de dollars de bourse en prêt, ce qui avait pour effet d’accentuer l’endettement étudiant. Il est devenu au courant de cette grève le symbole officiel de la Coalition de l’association pour une solidarité syndicale étudiante élargie (CASSÉÉ). Cette coalition regroupait les membres de l’ASSÉ (notre association nationale étudiante) ainsi que des associations non-affiliées qui voulaient prendre part aux décisions nationales durant cette grève.

S’il y a une chose de certaine, c’est que cette grève, qui fit annuler la conversion de bourse en prêt, ne s’est pas construite seule. Le travail d’une pléthore de militantes et militants fut nécessaire pour y arriver. Vous êtes relativement nombreux à Marie-Victorin à arborer ce symbole. Par contre, les gens qui s’impliquent constatent malheureusement votre absence dans les lieux importants où le mouvement se construit réellement, c’est-à-dire dans les assemblées générales, aux réunions du comité de mobilisation, ainsi que dans les différentes actions organisées par le SECMV. Le port d’un symbole représente un appui à ce mouvement, mais ce mouvement ne peut exister simplement parce que quelques individus en portent le symbole. La lutte contre la hausse n’existe que si des gens l’organisent concrètement en participant au comité de mobilisation, en faisant des activités d’information, en préparant un plan d’action, en allant aux assemblées générales, etc. Il est donc primordial que les personnes soutenant la cause passent de la parole aux actes. Porter un simple symbole ne fera malheureusement pas reculer le gouvernement. Appuyer symboliquement une cause est un premier pas dans la bonne direction. S’impliquer concrètement à l’organisation de la lutte est le deuxième à faire.

«On ne s’en va nul part si l’action ne confirme pas le sens de nos paroles. »

Anonyme 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :