Le Médium Saignant

mai 7, 2011

Roman d’amour qui tue!

Filed under: Édition de mai,Littérature — lemediumsaignant @ 9:05

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est certainement parce que vous aimer lire! La lecture n’est pas une mauvaise chose: elle permet le développement de la langue et de notre culture, mais certains livres peuvent être dangereux. Si vous êtes une femme, et que vous êtes du genre à rêvasser sur des choses que vous savez pertinemment impossibles: par exemple trouver le prince charmant, séduisant, musclé (avec les six packs), qui a un bon cœur, qui vous dira je t’aime à toutes les heures, qui vous feras un souper à chaque soir, et vous vous réveillerez un bon matin, et vous serez mariée, avec trois enfants et vous serez heureux pour la vie blah blah blah…Non! Sachez qu’on ne  voit cela que dans les films, et dans les romans d’amour… non dans la réalité.

Quand on est petite fille ou petit garçon, on rêve. Tout ce que nous voulons est fait en fonction de ce que nous voyons, lisons, entendons. Nous finissons par grandir, mais en grandissant, on se rend compte que finalement, tout ça n’était que des histoires qui n’arriveront jamais. Certaines femmes et certains hommes (Oui messieurs! Vous en faites aussi partie….mais il faut avouer que c’est majoritairement les femmes.) croient que parce qu’ils ont rencontré quelqu’un pour la première fois, tout est conclu: ils vont s’aimer, se marier, et vivre ensemble. D’autres croient que parce qu’on leur a fait un clin-d’œil ou un sourire, la personne est intéressée et la pauvre personne va s’imaginer des scénarios impossibles qui ne feront que lui briser le cœur. Soyons réalistes! Ne faisons pas comme Mme Bovary (de Gustave Flaubert), qui passait tout son temps à lire des romans d’amour (ce qui n’est pas mal), mais qui fantasmait sur ces histoires, en espérant qu’elle rencontrerait, un jour, un homme semblable à tous ces héros romantiques, qui l’emmènerait dans un merveilleux paradis. Mais finalement, en constatant que tout de cela ne fonctionnait pas, se sentant pitoyable, elle décida de se suicider, ce qui fut une mort atroce. Quand on regarde un film ou lit un livre, on se dit: Pourquoi mon copain n’est pas comme ca?  Ou encore: Chérie, t’as tu vu comment elle n’emmerde pas son chum dans le film ? Mais on ne se rend pas compte que dans le fond, on fantasme sur quelque chose qu’on aura fort et possiblement jamais !

C’est plaisant de lire des livres d’amours ou même de regarder des films d’amour, mais veillons à faire en sorte qu’ils ne contrôlent pas notre vie ou nos relations!

Lowreya Aurélien

Art: Étienne Charbonneau

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :