Le Médium Saignant

octobre 9, 2011

Absinthe! Absinthe, s’il vous le plaît!

Filed under: Divers,Octobre 2011 — lemediumsaignant @ 8:02

L’absinthe est clairement la boisson alcoolisée la plus intrigante qui fut créée. Le rituel est véritablement intéressant lorsque l’on observe la démarche de gentiment verser l’eau froide sur le cube de sucre déposé sur la cuillère. Cette merveilleuse cuillère trouée, qui fut spécialement conçue pour le rituel, est délicatement posée sur le verre. Mais la sorcellerie commence lorsque l’eau fait l’amour avec l’absinthe, un amour délicieusement impossible, car l’absinthe devient trouble avec l’eau. Oui, c’est généralement pour cette raison que tant de gens deviennent dangereusement passionnés avec l’absinthe, ce nuage laiteux qui leur fascine. En effet, l’eau envie l’absinthe, car plusieurs préfèrent boire de l’alcool plutôt que de l’eau. Cette envie devient une obsession, oui, l’eau devient obsédée par l’absinthe, c’est un amour créé par la jalousie. Oh! Bien sûr, tout le monde se demande : Pourquoi l’absinthe? Pourquoi pas le whiskey ou le cognac? Pourquoi pas la bière, le vin ou le champagne? Si l’eau est si jalouse de l’alcool, alors pourquoi ne veut-elle pas faire l’amour avec toutes les sortes d’alcool? Pourquoi est-ce qu’elle ne le fait qu’avec l’absinthe? C’est parce que l’absinthe est le seul alcool conçu pour le plaisir de l’eau! Cela fait de la  création de l’absinthe un pêché mortel. Mélanger de l’alcool avec de l’eau? Quelle insolence disgracieuse! L’absinthe repousse l’eau, elle ne désire pas que l’eau lui fasse l’amour! Alors l’eau, pris d’indignation, viole la pureté de l’absinthe. Maintenant dépourvue de sa pureté, l’absinthe se sent troublée. L’absinthe devient trouble au touché impure de l’eau! L’eau, qui est satisfait comme un homme satisfait des plaisirs de la chaire, jouit et… éjacule son nuage laiteux! Et les deux engendrent leur enfant, ce liquide étrange que l’on boit. Voilà pourquoi tant de gens prennent un plaisir enivrant sur l’absinthe ; c’est le fait que l’on déguste un pêché mortel, celui de violer une délicatesse. Mais le fait de déguster un tel pêché rend le buveur fou…

Le motif de l’œil dans la cuillère à absinthe ou «The Eye Spoon» est symbole des effets visuels euphorisants de la fée verte métaphorique.

*L’eau est employée au masculin dans le texte en raison de cohérence.

Enrico Franzon

Image: google.ca

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :