Le Médium Saignant

novembre 17, 2011

Café de flore de Jean-Marc Vallée

Filed under: novembre 2011 — lemediumsaignant @ 6:15

Café de flore, un film écrit et réalisé par Jean-Marc Vallée, unit deux récits aux apparences très disparates mais aux fondements indissociables. Sorti en salle le 23 septembre, ce long-métrage était très attendu par le milieu cinématographique québécois, canadien et étranger suite au succès de C.R.A.Z.Y en 2005.

En 2011 à Montréal, un homme dans la trentaine (Kevin Parent), DJ de talent et de réputation internationale, vit avec son amoureuse Rose (Évelyne Brochu) et ses deux filles. Il semble vivre dans le bonheur total, pourtant on apprend bien vite qu’il y a eu des bouleversements majeurs dans sa vie amoureuse dernièrement. Il vient tout juste de quitter sa femme (Hélène Florent) pour sa  nouvelle « âme sœur ». La description de cette situation délicate et des impacts sur tous les protagonistes est au cœur de l’intrigue.  

En 1969, à Paris, une femme (Vanessa Paradis) élève seule son garçon trisomique qu’elle aime passionnément. Des scènes montrent les débuts de la vie du jeune Laurent, mais l’ensemble de l’action se déroule alors qu’il a 7 ans. À son école, l’arrivée d’une autre enfant trisomique, prénommée Véronique, vient ternir la relation qu’entretiennent la mère et son fils. L’amour que les deux enfants vivent est d’une telle démesure que cela affecte tout leur entourage.

La réalisation est, sans étonnement, très bien maîtrisée et les plans de caméra originaux et ingénieux sont au service de l’intrigue. Café de flore répond clairement aux hauts standards artistiques pour offrir aux spectateurs une œuvre au dessus de la moyenne. Toutefois, les transitions entre les deux récits sont parfois cahoteuses et les liens peu recherchés. D’autres segments sont unis grâce à la trame sonore riche qui caractérise la réalisation de Vallée, une musique magnifique et utile au scénario. En ce qui concerne le jeu des acteurs, il est impeccable. Tous font preuve d’un grand talent et d’une profondeur touchante, même Kevin Parent, pour la première fois au grand écran, est fabuleux.

« Café de flore répond clairement aux hauts standards artistiques pour offrir aux spectateurs une œuvre au dessus de la moyenne. » 

Malheureusement, la réalisation et les acteurs ne sont pas les seuls aspects sur lesquels repose la réussite d’un long-métrage. L’histoire en elle-même représente le point central donc le choix des évènements ainsi que le lien qui unit les deux histoires sont décisifs. Le film traite de l’amour, de la passion et de la difficulté à laisser partir ceux qu’on aime. Jean-Marc Vallée aurait pu se limiter aux liens émotionnels explicitement démontrés qui unissent les deux récits. Pourtant, la fin étonnante qui réunit les deux histoires repose sur une explication paranormale. Cette dernière semble manipulée même décidée à la déroute. Cette dimension plus mystique ne fait que questionner l’auditeur sur les réelles intentions du réalisateur sans rajouter de profondeur au scénario. L’entremêlement des deux histoires est clair d’un point de vue des sentiments et des thèmes traités, ce lien établi à la fin n’est donc pas une nécessité si c’est pour l’amener si maladroitement et l’exposer aussi rapidement.

Confuse, je sortis de la salle de cinéma me demandant si la fin était trop facile ou alors qu’elle méritait une certaine considération. J’imagine que c’est à chacun de déterminer sa position face à cette fin, certains adoreront alors que d’autres détesteront. Ce qui est certain c’est que Café de flore est un film poignant, saisissant et empreint d’espoir à travers la lourdeur des évènements. J’applaudis l’audace et l’ingéniosité de l’auteur d’avoir traité de thèmes non conventionnels et d’avoir exposé un amour si fort entre une mère et son enfant trisomique, c’est apprécié. Bref, Café de flore questionne et bouscule les émotions humaines, il est impossible de ne pas être touché par ce film déroutant.

Art par Andrée-Anne Mercier

Article par Noémie Laurendeau

 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :