Le Médium Saignant

décembre 13, 2011

Manifestation du 10 novembre contre la hausse des frais de scolarité

Filed under: Actualité et politique,décembre 2011 — lemediumsaignant @ 9:16

Par Noémie Laurendeau

Dernière photo par Isabelle Paquette

Le 10 novembre dernier, plus de 200 000 étudiants au Québec étaient en grève pour militer contre la hausse des frais de scolarité. Cette grève a permis à 30 000 personnes d’aller manifester à Montréal pour dénoncer cette décision politique. Les manifestants sont partis du parc Émilie-Gamelin pour se diriger vers McGill et les bureaux du premier ministre Jean Charest. Tout s’est déroulé dans la paix et dans le respect jusqu’à la dernière minute où certains individus ont lancé des feux d’artifice sur les bureaux du premier ministre.

« Aujourd’hui, le débat demeure toujours entre ces deux modes de penser, l’un étant le capitalisme et l’autre, le socialisme. »

Pour poursuivre dans la même direction que mon premier article dans le Médium Saignant, je vous partagerai quelques outils pour mieux comprendre le monde politique. Le débat sur la hausse des frais de scolarité est en lien avec la justice sociale, mais il cache une autre polémique fondamentale. Il s’agit de la différence première entre la gauche et la droite politique dans le contexte capitaliste actuel, c’est-à-dire le rôle de l’État dans l’économie. La droite priorise l’investissement individuel et celui des entreprises tel que cela deviendrait davantage le cas dans l’éventualité d’une augmentation des frais scolaires. L’impôt serait faible, ce qui encouragerait l’enrichissement personnel et celui des entreprises, mais le paiement particulier pour les services serait plus élevé. D’autre part, la gauche encourage l’intervention de l’État dans l’économie et les services sociaux, ce qui signifie plus de réglementations, d’impôts, et donc d’investissements venant du gouvernement. Lors de la Révolution tranquille, le Québec s’est davantage tourné vers une économie de gauche pour enrichir l’État et pouvoir ensuite le redonner à la société. On peut prendre pour exemple la nationalisation de l’hydroélectricité, le système d’éducation public et l’assurance-maladie. Aujourd’hui, le débat demeure toujours entre ces deux modes de penser, l’un étant le capitalisme et l’autre, le socialisme. L’avenir est entre vos mains : c’est à vous de choisir lequel vous considérez le plus juste pour vous et la société québécoise.

Quelques pancartes intéressantes…

« Ça ferait honte à Dumbledore!»

« Si j’aurai l’éducation »

« U MAD CHAREST? »

« On ne veut pas d’universités à notables! »

Cette phrase était accompagnée d’un magnifique dessin d’une université avec une porte d’entrée par laquelle rentrait sur un tapis électrique des hommes en veston-cravate, tous identiques. Cette pancarte dénonce que le financement privé des universités, tel que Jean Charest tente d’instaurer plus fortement,  réduirait l’indépendance des écoles supérieures au profit de diplômes spécialisés au marché plutôt qu’à l’acquisition de connaissances générales aux étudiants.

Dans le même sens… « Pas de philo, pas d’arts, pas de musique? Vos vies sont ben plates! »

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :