Le Médium Saignant

décembre 13, 2011

Prêt à jeter: l’apogée de l’obsolescence

Filed under: décembre 2011,Technologies — lemediumsaignant @ 9:27

Par Kimmyanne Brown 

Pourquoi mes appareils électroniques ont toujours besoin de nouvelles mises à jour et de réparations de pièces défectueuses? Pourquoi est-il si difficile de conserver des biens pour plus de deux ans, puisque ceux-ci se brisent si rapidement ?

Eh bien, ce n’est pas un hasard que 350 millions d’ordinateurs ont été vendus en 2010, pendant que 60% des 1,2 milliards de téléphones cellulaires achetés en 2007 sont jetés. En effet, la durée de vie du matériel électronique serait, aujourd’hui, en moyenne de 6 ans, contre 10 à 12 ans avant 2000.

« Elles [les entreprises] nous font acheter ce que l’on possède déjà en créant des besoins tout à fait superficiels… »

Vincent Turcot

 

Voilà des statistiques dignes de l’obsolescence* programmée des grandes entreprises tentant le tout pour le tout pour alimenter et entretenir le cycle perpétuel de la surconsommation, dans lequel des centaines de millions de personnes sont confinées. Elles nous font acheter ce que l’on possède déjà en créant des besoins tout à fait superficiels, par le biais notamment de moyens bien connus : la publicité mensongère. Comment vendre autant de biens en surplus quand les clients potentiels sont déjà bien assis sur une multitude de biens résultant de la surconsommation ? Cela s’avère simple : leur stratégie de matraquage consommateur s’effectue en trois temps :

  • la technologie : construire moins fiable, moins durable et non réparable.
  • le design : créer artificiellement, par un effet de mode, un effet de vieillissement prématuré en « démodant » les produits.
  • la législation : obtenir l’instauration de nouvelles exigences légales obligeant la « mise aux normes » par le renouvellement du produit.

Les compagnies n’emploient pas nécessairement ces trois étapes, par contre, la compagnie Apple fait preuve d’une intelligence effroyable en mariant ces divers principes. Par exemple, le Macbook, qui est difficile à démonter et dont les pièces sont impossibles à remplacer de manière domestique, possède également des mises à jour fortement rapprochées. De plus, Apple s’applique à renouveler les modèles de ses nouvelles instances technologiques à l’aide d’un « nouveau » design qui semble mieux s’adapter au modernisme et aux nouvelles tendances, en dénigrant l’ancien modèle. Pourtant, le producteur de matières premières des produits Apple s’avère être le même fournisseur bas de gamme que celui de Dell, de HP, de Sony et d’Intel. Comme quoi la renommée de prestige d’Apple est totalement matraquée par les publicités créées uniquement dans le but de vendre plus encore.

Malheureusement, il n’y a pas seulement le domaine technologique qui semble fortement touché par l’apogée du « prêt à jeter, prêt à remplacer ». Avez-vous déjà joué, étant bercé par la naïveté de l’enfance, avec des jouets que vos parents avaient joué avec lorsqu’eux aussi portaient des couches ? Des romans aux feuilles minces et faciles à déchirer, des vêtements aux tissus fins et facilement brisés, l’obsolescence* s’immisce dans chaque sphère de la vie quotidienne. 

« L’épidémie du prêt à jeter sera-t-elle permanente, comme un virus logé dans les cavités les plus subtiles du marché mondial ? » 

Les garanties des ordinateurs ont considérablement chutées, rendant le cycle de surconsommation difficile à éviter par les consommateurs prêts à acheter intelligemment. « Au cours de l’année passée, » écrivait la journaliste Jane Spencer, du Wall Street Journal, « la garantie des produits Dell Computer s’est effondrée de trois à un an. » Au même moment, les premiers iPod d’Apple inauguraient des durées d’assurance bris et réparation de 90 jours, soit trois mois seulement, permettant ainsi la réduction des coûts de main d’œuvre par l’accès à d’incroyables réservoirs de travailleurs pauvres en Asie et en Afrique du Sud, rendant la surproduction facile. Ainsi, au profit des multinationales qui s’enrichissent de leurs ventes croissantes au quotidien, des montagnes de déchets s’accumulent dans les pays du tiers-monde, notamment au Ghana et au Nigeria, où environ 500 containers, contenant quelques 400 000 ordinateurs d’occasion, sont déchargés tous les mois à Lagos, capitale économique du Nigeria.

Comme Victor Debow le mentionnait dans son article de 1955, dans un ouvrage intitulé « The Story of Stuff », il prévoyait que notre mode de vie allait uniquement se baser sur la consommation exagérée de biens et de besoins superficiels : « Il nous faut des objets consommés, consumés, remplacés et jetés à un rythme toujours plus rapide. » La pandémie que représente l’obsolescence* ne cesse de perpétuer un marketing viral où les vaccins se font rares et l’épidémie consommatrice facile à contracter. Les actions médicamenteuses se révèlent vaines, et le cycle de surconsommation continue de répandre ses effets infectieux partout où des codes-barres se retrouvent.

L’épidémie du prêt à jeter sera-t-elle permanente, comme un virus logé dans les cavités les plus subtiles du marché mondial ? Quoi qu’il en soit, les entreprises virales sont prêtes à tout pour injecter aux consommateurs l’inguérissable maladie de la surconsommation et la perpétuité de l’obsolescence*, qui décime des mentalités consommatrices en santé à chaque jour. Et vous, jetterez-vous votre nouveau iPhone 4S pour le prochain modèle tendance ?

*Obsolescence: Dépréciation d’un matériel due au progrès technique et non à son usure.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :