Le Médium Saignant

février 16, 2012

LES AMOURS IMAGINAIRES

Filed under: Édition spéciale février 2012 — lemediumsaignant @ 9:54

Par Noémie Laurendeau

Dans le but de rester fidèle à la thématique du mois de la Saint-Valentin, je ferai une critique -en réalité, un hommage – au film LES AMOURS IMAGINAIRES de Xavier Dolan. Sorti en 2010, ce long-métrage est allé au festival de Cannes et a remporté le Prix Regard Jeune ainsi que le Sidney Film Prize au Festival du film de Sidney. 

Peu de gens peuvent se vanter d’avoir vécu un amour instantané, beau et réciproque, surtout à notre jeune âge. Cependant, tous ont vu leur imaginaire s’enflammer au regard d’un individu hors du commun. L’émoustillement du début, l’espoir, les illusions, l’attachement…  Tout ceci pour terminer en queue de poisson. Le réalisateur tente de mettre en images ces amours irréalisables, difficiles ou perdus. Une approche nouvelle, on pourrait même dire un essai sur les sentiments amoureux. Des situations qui semblent marginales pour le cinéma conventionnel, mais qui sont en fait les plus réalistes dans la vie. 

Le récit principal tourne autour du bellâtre Nicolas (Niels Schneider), un être cultivé, intéressant mais particulièrement aguicheur. C’est sous ses airs libertins que Francis (Xavier Dolan) et Marie (Monia Chokri) ont développé des sentiments amoureux. Leur relation respective avec lui s’intensifiant, leurs espoirs grandirent tout autant que la tension entre les deux amis. Ce triangle amoureux provoque des remous entre eux, pourtant la souffrance se vit dans l’intimité. Pour étoffer le concept des amours imaginaires, d’autres personnages témoignent de leur expérience totalement hors contexte de l’histoire du film. Ces capsules à la fois humoristiques et touchantes servent en quelques sortes de citations ou de sources appuyant les arguments démontrés par le récit, tel un essai. 

« …par sa vérité, ce film partage des analyses magnifiques sur les amours déchus. Chaque personne peut se reconnaître, spécialement les jeunes, et donc apprécier le sujet du film. »

Cette œuvre cinématographique n’est pas grand public, car elle séduira davantage les cinéphiles à l’œil aguerri. En effet, pour apprécier fondamentalement ce long-métrage il faut reconnaître la beauté des plans de caméra et des techniques utilisées. Par exemple, l’utilisation de ralentis est récurrente, d’ailleurs lorsque la scène est ravissante cela met davantage de l’emphase sur sa beauté. Toutefois, par sa vérité, ce film partage des analyses magnifiques sur les amours déchus. Chaque personne peut se reconnaître, spécialement les jeunes, et donc apprécier le sujet du film. Celui-ci étant universel et immuable. 

La trame sonore anachronique rappelle le personnage excentrique de Marie, une jeune femme de style vintage. On peut entendre Dalida, Renée Martel, Isabelle Pierre, etc. Il y a toutefois des chansons plus récentes pour accompagner le style actuel des autres telles que Keep the streets empty for me de Fever Ray ainsi que Pass this one de The Knife. D’ailleurs, tous les protagonistes sont originaux, ils représentent de jeunes montréalais modernes, intellectuels et qui profitent de la vie intensément.  

Cela fait des dizaines de fois que j’écoute ce film et j’apprécie toujours autant l’humour intelligent des dialogues et l’esthétique du long-métrage. Je le recommande à tous, pour vous reconnaître, pour rire, pour vous faire du bien. 

Oh j’oubliais! Anciens fumeurs, prenez garde! Ce film a gagné un prix cendrier. La consommation de cigarettes est donc très importante et peut donner envie à certains de retomber dans l’abîme du tabac.

N.B. Pour mieux comprendre et admirer l’œuvre de Xavier Dolan, il faut regarder son premier long-métrage ; J’ai tué ma mère. Celui-ci est selon moi d’autant plus audacieux et poignant, À VOIR!

De gauche à droite : Francis, Nicolas et Marie.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :