Le Médium Saignant

mars 8, 2012

Rendez-vous avec François-Étienne Paré

Filed under: À la une,Théâtre — lemediumsaignant @ 1:42

Entrevue avec François-Étienne Paré de la Ligue Nationale d’Improvisation (LNI)

Par Carl-Benji St-Hilaire

27 février 2012. 18h20… Je suis au métro St-Laurent… Je ne suis pas content – la cause : «interruption de service sur la ligne verte en direction Angrignon». Je suis en retard! J’ai rendez-vous à 18h avec François-Étienne Paré. Qui est-il? Que fait-il? Pourquoi dois-je le rencontrer? Allez ami-lecteur, ne sois pas paresseux, continue à me lire et tu sauras tout.

J’arrive au Club Soda vers 18h25. C’est plein à craquer. J’entre. Un «gros bras» m’arrête, il me demande : «Yo, tu vas où?» Je lui explique dans ma belle langue du «Nord» que je suis journaliste pour le journal étudiant de Marie-Victorin et que je suis là pour couvrir le spectacle. Il me laisse entrer… Pas trop loin, une jolie jeune femme m’aperçoit, elle me salue. Je l’explique qui je suis et la raison de ma rencontre… Elle me demande combien de temps sera l’entrevue… «Pas trop long, répondis-je, environ 5 à 10 minutes.» Pas trop long. Il ne faut pas que ça soit long, car il n’y a pas que moi qui veux parler à cet énergumène! Je marche derrière la femme. «Ah, putain! me dis-je en pensant à Dujardin quand il a gagné son Oscar.» Bon, ok! Ce n’est pas gentil.

Petite parenthèse, quand j’étais au métro, pour patienter, je lisais les journaux et suis tombé sur un article à propos de Jean Dujardin qui parlait du scandale de cette déclaration dans la presse américaine. (Boff, selon moi, aux États-unis, il y a pire). De piètre acteur, il devient le héros de Hollywood. Saviez-vous qu’il y avait eu les Césars cette année (comme les Oscars, mais en France)? Il était nominé dans la catégorie Meilleur Acteur, mais il n’avait pas gagné de statue dans son propre pays! Voilà la raison du juron.

«…nous voulons donner une meilleure visibilité de nos joueurs autant pour les spectateurs que les diffuseurs, car selon moi, ils sont des Sydney Crosby et des Ovetchkin du théâtre!» – François-Étienne Paré 

Bref, je suis aussi content que lui, car mon Oscar fut de venir ici. Le juron fut placé dans mon cas à cause de la grande foule du Club Soda. La femme m’offre une place. «Mon Dieu, c’est plein à craquer, me dis-je à moi-même.» Il y a CKOI 96.9, Radio Énergie 94.3, Télé-Québec, CIBL 101.5 et plusieurs autres caravanes médiatiques couvrant l’événement. Pourquoi me diras-tu? Bien, c’est simple, c’est la première montréalaise de la saison 2012 de la LNI. Pour ceux qui ne le savent pas, la Ligue Nationale d’Improvisation (LNI) fête sa 34e année d’existence. Donc, c’est l’une des raisons qui expliquent mon déplacement… Saviez-vous que la ligue a été créée en 1977 par Robert Gravel (comédien), Jean-Pierre Ronfard (créateur du Théâtre expérimental; si vous ne savez pas c’est qui ou c’est quoi, vous n’êtes qu’une bande d’inculte! (Je plaisante.)) et Pol Peletier (l’une des têtes influentes du théâtre féministe des années 70-80 au Québec). Vous voyez, je ne suis pas qu’un simple chroniqueur sportif… moi, j’ai de la culture! Ha! (je plaisante.)

18h40. Un grand gaillard arrive, belle chemise carottée, lunettes quasi «intello», belle poignée de main… Il m’a l’air chaleureux. Il me dit : «Bonjour, je suis François-Étienne Paré.» Comme dirait Jean Dujardin : «Waouh! Putain! Génial! Merci! Formidable! Merci beaucoup! I love you!» (sa fameuse déclaration aux Oscars). Disons que ça résume aussi mon contentement intérieur. D’abord, je lui demande les nouveautés de cette saison. Il m’explique qu’au lieu d’avoir six joueurs par équipe, il y en aura quatre. Pourquoi veut-il déroger à cette règle? «C’est pour rendre les matchs plus rapides, me répond-il, car parfois les parties devenaient redondantes. De plus, nous voulons donner une meilleure visibilité de nos joueurs autant pour les spectateurs que les diffuseurs, car selon moi, ils sont des Sydney Crosby et des Ovetchkin du théâtre!»  Réussira-t-il ce pari? Seul une critique artistique, faite par moi, vous le dira.

Très bien dit, car en effet, je ne sais pas pour vous, mais avant aujourd’hui je ne connaissais pas Simon Boudreault, David Savard et surtout Sophie Caron. Non, ce n’est pas vrai, l’an passé, j’ai vu quelques fois des joutes théâtraux de la LNI à Télé-Québec (en recherchant BET après, bien sûr).  «La majorité des joueurs ont longuement ‘roulé leur bosse’ avant de venir ici, ajoute-t-il. Ils ont fait de l’impro depuis le secondaire, puis au Cégep et même certains à l’université. Donc, on peut comprendre qu’ils ont un potentiel artistique très fort qu’il faut exploiter. Et je pense qu’avec cette nouvelle formule, ils vont pouvoir beaucoup plus s’exprimer, se valoriser mutuellement et affronter de nouveaux dangers lors des compétitions.» 

Disons que parfois, lui (Paré) ou l’un de ses collègues vont voir des joutes d’impro fait par les collégiens, afin de traquer une «vedette de l’impro».

Ensuite, une autre question me trotte la tête; sachant qu’il est directeur artistique pour la LNI,  je lui demande l’utilité de son métier pour cette organisation. En fait, il répond que cela fait quatre ans qu’il est à ce poste. Il joue dans la LNI depuis 1999. Il s’occupe de l’organisation des spectacles, comment ça doit être fait. Il oriente le spectacle. Par exemple, durant les soirées, c’est lui l’animateur et il dirige un peu tout le monde en arrière de la scène. Et surtout, la partie la plus importante : il s’occupe du casting.

En effet, pour faire partie de la LNI, il faut passer à travers diverses écoles de théâtre ou avoir été dans diverses ligues d’improvisation pour enfin y accéder. Par exemple, dans notre école (Cégep Marie-Victorin), il y a une équipe d’impro inscrit dans la LIM (Ligue d’Improvisation Montréalaise), une ligue citée par M. Paré. (Courrez voir Chantal Perron à la vie étudiante, elle vous dira plus que moi.). C’est votre chance d’être vu par lui. Disons que parfois, lui ou l’un de ses collègues vont voir des joutes d’impro fait par les collégiens, afin de traquer une «vedette de l’impro». Autre fait, saviez-vous qu’’ils ont une école d’improvisation? Pourquoi ne pas y aller? C’est un début. «En effet, dit-il, c’est un bon début pour penser aller à la LNI, nous offrons surtout la base et tous les rudiments à savoir pour être un improvisateur de la LNI.» Cependant, il m’a expliqué que ce n’est pas cela qui va vous donner la chance d’être vu, c’est réellement les ligues amateurs d’improvisation qu’il y a au Québec. Il m’a cité la LIM, mais il y en a d’autres, allez-voir!

18h50. Dernière question, avant qu’il me quitte. Déjà! En effet, il y a un gars qui lui fait des signes derrière mon dos. Hélas, j’ai tout compris… Il est comédien et animateur pigiste. Donc, si on a besoin d’un invité ou d’un comédien de plus dans une émission quelconque, on l’appelle, il arrive. Vous avez sûrement dû le voir à Canal Évasion dans l’émission À faire en Italie : La liste de François-Étienne Paré où il est allé à Naples. Vous ne savez pas c’est quoi? Ou pire, vous ne savez c’est où Naples? … Amis-lecteurs, vous… Bande d’incultes! (Je plaisante, mais renseignez-vous!) Il a fait le tour de l’Italie pour nous montrer des coins à visiter, un peu comme les tours du monde de Geneviève Borne ou du vieux Gilles Proulx. Autre chose, si vous avez la chance d’avoir le «câble» (ou le satellite, bien sûr), il m’a dit qu’il est animateur à Z télé dans l’émission Les Nerdz, les lundis à 19h… Après encore une bonne poignée de main et une bonne tappe à épaule, il est parti. J’ai apprécié ce petit 10 minutes avec lui.

Merci Monsieur Paré! Tourne ta page!  

 

 

 

 

 

 

Photos prises de google.ca.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :