Le Médium Saignant

mars 8, 2012

Série: Cuisine comme passe-temps!

Filed under: Gastronomie & boissons — lemediumsaignant @ 12:42

Par Siméon Vassilev 

Lorsque je casse les couilles des gens en leur faisant savoir qu’ils ne mangent pas santé, on me répond souvent : « J’ai pas le temps de cuisiner ». Hahaha, j’ai pas le temps. Ça ne prend pas un siècle pour se faire à manger, et si c’est le cas, c’est parce que « you are doing it wrong ».

Le meilleur moyen pour apprendre à cuisiner est de partir sur une recette de base, puis d’expérimenter en variant à chaque fois un facteur (les ingrédients, la source de chaleur, les accompagnements, etc.).

Cuisiner est une activité très agréable, et le sentiment de satisfaction apporté par un plat que nous avons fait nous-mêmes est nettement supérieur à celui qu’on obtient en mangeant un plat déjà préparé en usine avec un million de produits chimiques, emballé dans une jungle d’emballages pour le consommateur nord-américain bien en chair.

Heureusement, je pense à vous (en fait, non), alors je vous présente un guide du cuisinier débutant.

Pour cette première édition, au lieu de vous donner bêtement des recettes que vous pouvez voir sur Internet de toute façon, je vais vous apprendre progressivement comment cuisiner pour que vous soyez capables de concocter vos propres créations sans avoir à suivre des recettes à la lettre.

Le meilleur moyen pour apprendre à cuisiner est de partir sur une recette de base, puis d’expérimenter en variant à chaque fois un facteur (les ingrédients, la source de chaleur, les accompagnements, etc.).

Je tiens à vous prévenir que j’utiliserai peu de mesures de quantités exactes. Apprenez à utiliser votre jugement et n’ayez pas peur d’expérimenter au lieu d’attendre qu’on vous dise exactement quoi faire.

Oeufs = possibilités!!!

Bon, passons aux choses concrètes.

Supposons que vous êtes un débutant total. Vous allez commencer par faire des œufs frits dans la poêle.

Alors, prenez deux œufs et du beurre. Coupez un carré de beurre d’à peu près 3mm de large. Allumez le rond à feu faible-moyen (donc 3-4 sur une échelle de 1 à 10). Mettez le beurre dans la poêle et attendez qu’il devienne entièrement liquide de manière à recouvrir toute la surface. Craquez les deux œufs, puis surveillez-les. Attendez qu’ils deviennent fermes. Une fois qu’ils sont suffisamment fermes, retournez-les avec une spatule. S’ils se « déchirent » à cette étape, alors attendez plus longtemps la prochaine fois.

Bon, bravo, vous avez fait des œufs! Yay! Ils iront bien avec des tomates fraîches (j’ai dit des tomates fraîches, PAS DU KETCHUP).
Suite à cette première expérience, vous avez pu constater que vous en êtes sortis vivants et que vous n’avez pas brûlé la maison (pis si c’est le cas, vous le méritiez sûrement).

Répétez l’opération encore deux-trois matins, histoire de perfectionner le temps de cuisson.

Maintenant que vous êtes rendus des pros (lol), il est temps d’essayer des petites variantes.

Pour faire des omelettes, c’est simple. Avant de préparer la poêle, craquez 5 œufs dans un grand bol et mélangez-les vigoureusement à l’aide d’une fourchette pendant 2-3 minutes, jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène. Transférez le mélange dans la poêle, et attendez que les bords deviennent bruns : cela signifie que l’autre côté est prêt et qu’il est temps de la retourner.

Une fois qu’elle est prête, vous remarquerez que le goût est différent des œufs frits, alors qu’il s’agit des mêmes ingrédients! Vous venez donc d’apprendre que la méthode de cuisson influe sur le goût.

La prochaine fois, rajoutez dans votre mélange deux oignons verts coupés en rondelles. Les oignons verts vont PARFAITEMENT avec les œufs. Lorsque l’omelette sera prête, moulez un peu de poivre. Mmmmm.

Ensuite, vous allez faire des œufs brouillés.

Craquez des oeufs dans la poêle comme pour des simples oeufs frits mais, dès que vous voyez les blancs d’oeufs apparaître, commencez à mélanger doucement tous les oeufs ensemble à l’aide d’une spatule. À un moment donné, des petits morceaux solides vont commencer à se former, et plus vous mélangez, plus ces morceaux deviendront gros, comme une boule de neige qu’on fait rouler pour qu’elle ramasse la neige sur son passage et grossisse. N’oubliez pas les oignons verts!

Si vous voulez atteindre le septième ciel, mélangez le produit final avec de la salsa, Jésuuuuuuus!

Vous voyez? Avec des œufs, vous avez déjà plusieurs méthodes de préparation avec chacune leur goût particulier. Essayez une nouvelle épice chaque matin lorsque vous les préparez, puis essayez de mélanger plusieurs épices ensemble.

Rendez-vous pour la prochaine édition où je vous apprendrai à préparer de la viande en dix minutes!

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :