Le Médium Saignant

mai 5, 2012

Dossier lutte: La lutte, un sport si mal compris!

Filed under: Sports — lemediumsaignant @ 5:24
Tags: , , , ,

Par Carl-Benji St-Hilaire 

En regardant un match de lutte à la télé, ma tête s’est mise à trotter… Mais de quoi pourrais-je parler? Wow!!! Quel beau coup de C.M Punk!!! Ding Ding Ding! J’ai comme eu une cloche au dessus de ma tête. Il fallait que je partage cette chronique avec vous.

La lutte est un sport arrangé. Tout le monde le sait… sauf toi, ami lecteur (petite ironie)! Malheureusement pour tous ceux qui croyaient le contraire, c’est un sport-spectacle au même terme que l’improvisation (voir ma chronique sur la LN1)! «Disons que la lutte est à peu près, au même terme, comme du cinéma,» renchérit Pat Laprade, blogueur de Lutte à RDS. Pour bien vous donnez une image, imaginons un bon film, par exemple Rocky. Durant tout le film, on suit un personnage, Rocky Balboa; il trime, il court, il se bat contre un morceau de bœuf et il combat pour sa belle Adrianne. On s’attache à lui, mais malheureusement, il perd son combat. La lutte, c’est un peu comme ça.

«La lutte d’ici au Québec contient à peu près les bases que ceux que tu vois dans la TNA ou la WWE, c’est juste que les lutteurs doivent être conditionnés à plaire à la foule du milieu et faire des manœuvres qui permettront de se faire valoir par les spectateurs,» stipule M. Laprade. Mais qui est-il pour dire tout ça? En plus d’être chroniqueur et blogueur internet sur RDS, il a été gérant de lutte, animateur de galas puis il a assisté différentes ligues de lutte québécoises dans la mise en scène et la préparation de leurs galas. Donc, c’est un expert!

«…c’est un sport-spectacle au même terme que l’improvisation.»

Que ce soit dans le sous-sol d’une église avec une capacité de 25 personnes ou dans un grand stade de 90 000 personnes, la lutte fait courir d’énormes foules n’importe où à travers le monde. Prenons en exemple la lutte mexicaine (la lucha libre) : là-bas, c’est tellement populaire que les lutteurs, surtout les méchants (ceux qui ne sont pas masqués), ont de la difficulté à sortir de l’extérieur de l’arène, car on les attend souvent pour les huer et les menacer. Ça n’arrive pas tout le temps, mais des fois, certains partisans peuvent devenir indésirables.

Je le répète, un lutteur, c’est un peu comme un acteur. Il doit s’adapter au milieu où il joue sa pièce. Ne prenez pas The Rock en exemple, c’est une exception! Pour ceux qui ne le savent pas, Dwayne «The Rock» Johnson fut un lutteur avant d’être connu dans le monde du cinéma. «C’est celui qui a réussit à 100% à devenir autant une star d’Hollywood que pugiliste de tournoi majeur de la WWE. En fait, les lutteurs moins connus, ceux qu’on appelle «Les Indépendants» vivent de plus d’un boulot. Ils font surtout ça pour la passion du sport,» ajoute Pat Laprade. Notons en parenthèse qu’il est revenu surtout pour faire la promotion de la WWE à ceux qui ne connaissaient pas la ligue. Si vous l’avez vu dans Vitesse extrême (Faster, titre original) ou son apparition dans Rapide et dangereux 5 (Fast and Furious 5), maintenant vous savez qu’il est aussi lutteur! Tourne ta page!

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :