Le Médium Saignant

mars 22, 2013

Super Bowl XLVII

Filed under: Actualité Marie-Vic — lemediumsaignant @ 4:04

Par Daphnée Malboeuf et Stéfanie Douville Vigeant

Le 3 février dernier se tenait la grande finale du football américain. Les deux frères John (ravens) et Jim (49ers) Harbaugh, tous deux entraîneurs chefs, s’affrontaient pour la première fois dans l’histoire du superbowl. Bien que les 49ers aient passé proche de faire une remontée spectaculaire, l’équipe des Ravens s’est tout de même sauvée avec la victoire en l’emportant 34-31. 

Dès le premier quart, l’équipe des Ravens a démontré sa soif de victoire. À seulement 4 minutes 24 secondes, Anquan Blondin donne l’avance aux Ravens en faisant le premier touché de cette partie sur une passe de 13 verges du quart-arrière. Ce premier touché leur donne 7 points d’avance sur San Francisco. Après 11 minutes de jeu, les 49ers réduisent l’écart en effectuant un botté de placement de 36 verges. David Ackers permet à son équipe de revenir dans la partie en faisant 3 points. Au deuxième quart Baltimore reprend une fois de plus l’avance dans le match en accomplissant le deuxième touché de la rencontre. À 7 minutes 50 secondes, c’est Dennis Pitta qui fait le touché sur une passe de 1 verge. Cinq minutes plus tard, les 49ers encaissent un autre coup dur alors que Jacoby Jones fait un touché sur une passe de 56 verges. La marque est maintenant de 21-3 en faveur des Ravens. Le botteur de San Francisco vient effectuer un second placement pour réduire l’écart à 21-6. Onpeut qualifier cette première demie comme étant désastreuse pour les niners.

SPECTACLE DE LA MI-TEMPS

Image

Le spectacle tant attendu de la mi-temps du superbowl  47 mettait en vedette, cette année, une des plus grandes chanteuses de sa génération, Beyonce Knowles.  Son arrivée sur scène a littéralement enflammé la scène.  Queen B s’est élevée au son d’un discours politique faisant ainsi un petit clin d’œil à l’engagement actif qu’a Beyonce auprès du gouvernement américain. La chanteuse a démontré toute la puissance de sa voix en commençant a capella, ne laissant voir à l’auditoire que sa silhouette, étant plongée dans le noir. Lorsque la lumière fut sur la star, plusieurs espéraient l’arrivée soudaine du rappeur Jay-Z pour accompagner sa femme sur la scène du Super Bowl alors qu’elle entama la célèbre chanson du duo Crazy In Love. La diva vite su faire oublier son époux et a capté l’attention à elle seule lors de sa performance. L’aisance qu’elle avait sur scène est indiscutable alors qu’elle arborait une minuscule robe de cuire qui lui allait à ravir, tout en exécutant des mouvements de danse très sexy. La présence exclusive de femmes sur scène ne faisant qu’accentuer le Girl Power valorisé par la chanteuse- je pense ici à sa chanson Run The World (Girls)– n’ayant que des danseuses et des musiciennes à ses côtés. Connue pour ses mouvements de danse en synchronie exemplaire avec ses danseuses, Beyonce n’a pas déçu ses fans, exposant à plusieurs reprises sa féminité et son talent. C’est une Miss Carter très expressive qui a pris possession du Superdome autant par sa puissance vocale que par l’intensité de sa prestation.  Une seule Queen B c’est bien, mais avec trois, on est au paradis! En effet, la vedette a décidé de présenter deux hologrammes d’elle-même l’accompagnant à la danse, dans sa performance de Baby Boy. Technique expérimentée un peu plus tôt cette année lors du festival de musique Coachella, on y avait présenté un hologramme du défunt rappeur 2pac aux côtés de Dr. Dre et Snoop Dogg. La présence de Beyonce au Superbowl a aussi permis au groupe Destiny’s child de refaire surface. En effet, le trio prévoit lancer un nouvel album au cours de l’année, ce qui explique l’intérêt d’impliquer Kelly Rowland et Michelle Williams dans la performance de Knowles. Ce retour a été très apprécié par la foule, surtout lorsque les bonnes amies ont entamé leur succès Bootylicious. Plusieurs ont par contre remarqué que les micros des deux collègues de la pop star étaient beaucoup moins forts que celui de cette dernière. Un hasard? La question se pose. Ces dernières l’ont d’ailleurs accompagnée pour chanter l’une des chansons les plus connues de Queen B : Single Ladies. Cette chanson qui est devenue très populaire notamment grâce au vidéoclip qui lui est rattaché, est appréciée de tous pour sa chorégraphie, exécutée à plus grande échelle sur la scène du Superbowl, ajoutant ainsi à l’ébahissement du public. Terminant sa performance avec sa chanson Halo, très intense et prenante, Beyonce a réussi à éblouir son auditoire par sa voix puissante et riche en émotions.  Queen B s’est littéralement déchainée sur scène afin de présenter le meilleur spectacle possible. Selon plusieurs, cela faisait des années que le Superbowl n’avait pas eu un spectacle de la mi-temps aussi enlevant. On peut donc dire mission accomplie à la diva !!

Alors que les fans des niners croyaient en un retour en force de leurs préférés, Jacoby Jones vient plutôt leur fermer le clapet en achevant 109 verges sur un retour de botté. Le quatrième touché des Ravens permet à l’équipe de devancer largement leurs adversaires en marquant le 28e point de la rencontre après seulement 11 secondes de jeu au troisième quart. La panne d’électricité qui a plongé dans le noir pendant 34 minutes les 71 024 spectateurs présents au Mercedes Benz Superdome a donné un gain d’énergie à San Francisco. Michael Crabtree fait le premier touché des niners à 7 minutes 32 secondes du troisième quart sur une passe de 31 verges du quart-arrière Kaepernick. Le pointage est maintenant de 28-13. Mois de trois minutes plus tard Frank Gore accomplit le deuxième touché de San Francisco sur une course de 6 verges pour mettre la marque à 28-20. À 11 minutes 50 du même quart, David Ackers fait son troisième botté pour réduire l’écart de cinq points seulement. Les choses se corsent et la pression se fait sentir chez les Ravens. Le quatrième quart s’annonce très serré, on joue maintenant le tout pour le tout. Le botteur des Ravens effectue un placement de 19 verges au tout début du quatrième quart pour offrir 31 points à son équipe. Colin Kaepernick met le feu à la partie alors qu’il réussit un touché à 5 minutes 3 secondes pour diminuer l’écart de seulement deux points (31-29). Malheureusement la conversion de deux points est ratée. Justin Tucker fait son second placement pour les Ravens à 10 minutes 41 secondes, ce qui donne un minuscule 3 points à Baltimore. La défense de Baltimore résiste et concède un touché de sûreté dans la dernière minute de jeu pour faire la marque finale de 34-31 pour les Ravens.

Alors que tout le monde croyait que c’était dans la poche pour les Ravens, les 49ers ont su démontrer du courage et du coeur pour rattraper l’avance de leur adversaire. Même s’ils ont connu une première demie catastrophique, l’équipe de San Francisco a dominé les points au retour soit 25 contre 6. Ils ont fait 17 points en 4 minutes 14 secondes et ont remonté jusqu’à deux points d’écart. Le jeune quart-arrière Colin Kaepernick a su retrouver son momentum au 3e quart et a joué moins nerveusement dans la 2e demie.

Pour leur part, les Ravens ont surpris et défié les attentes. Après une dure année, ils ont fait preuve d’une grande détermination et ont gagné chaque petite partie importante pour enfin se rendre au sommet. En série, leur quart arrière, Joe Flacco en a impressionné plus d’un avec sa fiche. Dans toutes les séries, il a 11 touchés à son actif et aucune interception. À la grande finale, il a réussi 22 de ses 33 passes en plus des 287 verges de passes et ses trois touchés.

Le milieu de terrain des Ravens, Ray Lewis, prend sa retraite et met un terme à sa carrière au sommet. Après avoir servi 17 saisons et avoir servi de modèle à Baltimore, il est maintenant prêt à devenir père à temps plein.

Baltimore-Ravens-Superbowl-2013 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :